ArtCatalyse : l'art qui dialogue avec l'environnement

Expositions en cours


  L’art qui dialogue avec l’environnement



Yves Marchand & Romain Meffre, Budapest Courtyards
Galerie Polka, Paris
07.06 - 28.07.2018







 







 




 

 












Précédent Suivant

Communiqué de presse


La galerie Polka présente Budapest Courtyards, la nouvelle exposition inédite d’Yves Marchand & Romain Meffre. Après le succès de leurs travaux sur les usines abandonnées d’Industry (2004-ongoing), les vestiges de Detroit (2005-2010), les Theaters américains (2005-ongoing) et l’ile japonaise de Gunkanjima (2008-2012), les deux jeunes photographes français, réunis depuis 2002 par leur passion commune pour les ruines contemporaines, livrent cette fois-ci le fruit de leur travail sur des lieux habités : les cours d’immeubles de Budapest.

Une série inédite et radicalement différente des précédentes, sur le fond et sur la forme, imaginée autour de formats plus petits ainsi que de mosaïques d’images permettant une véritable appréhension sérielle et taxinomique.































































 













Récents

Résultats de la recherche    Supprimer Déplacer Spam  Plus   











































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































Recherche





























































































































































































Gilles Aillaud

Important



Marika Prévosto

À

sandie hatem

jul 1 à 2h10 PM

Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent

En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.























.



ArtCatalyse : L'art qui dialogue avec l'environnement | Contact | Actus | A venir | En cours | Prix décernés | Archives | Lieux inspirés | Bibliographie

Exposition du 10 décembre 2016 au 05 mars 2017.
Fondation Maeght, 623 chemin des Gardettes – 06570 Saint-Paul de Vence. Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63. Ouverture tous les jours de 10h à 18h.

Exposition du 10 décembre 2016 au 30 mars 2017.

Espace de l’Art Concret, château de Mouans – 06370 Mouans-Sartoux. Tél. : +33 (0)4 93 75 71 50. Ouverture du mercredi au dimanche de 13h à 18h.

À l’Espace de l’Art Concret, mettant en jeu le concept d’art total dans C’est à vous de voir..., , Pascal Pineau investit les espaces du Château pour en retrouver la fonction originelle, interrogeant la valeur d’usage des œuvres. Expérimentant les limites du décoratif et de l’ornemental, il ouvre un dialogue entre pièces issues de l’artisanat, du design, objets de brocante et œuvres d’art ‘proprement dites’. Ainsi, les salles d’exposition se transforment en une succession d’espaces domestiques fictifs. Cuisine, bureau, salon, chambre d’enfant, suite parentale… chaque pièce peut se percevoir comme un portrait en creux de l’artiste qui pose un regard introspectif sur une trentaine d’années de pratique artistique.

Sur l’invitation de Pascal Pinaud, Alexandre Curtet, fondateur de Loft interior designers, a été sollicité pour concevoir l’aménagement intérieur de ces espaces en dialogue avec ses œuvres, mais aussi celles d’artistes avec lesquels ce dernier partage des affinités esthétiques, comme Noël Dolla, Mathieu Mercier, Natacha Lesueur, Philippe Ramette…







C’est derrière les façades fin de siècle de la capitale hongroise que le duo de photographe a enquêté. Pendant deux ans, entre 2014 et 2016, et après de minutieux repérages sur Internet, à partir de cartes satellites, de vues aériennes, de blogs de passionnés d’urbanisme ou même des sites d’annonces immobilières, Yves Marchand & Romain Meffre ont multiplié les allers-retours. Pour tenter de capter les singularités d’une ville phare de la Mittel Europa, noyée dans les paradoxes de sa propre architecture, entre influences viennoises, juives et ottomanes. Imparfaite et raffinée, grande et pauvre, monumentale et chancelante, éblouissante et noire.


Budapest est une « lèpre sur un corps de déesse», une ville « manquée », et « suspecte » écrit le Corbusier. Pastiche de Vienne, elle-même copiée sur le Paris d’Hausmann, elle est une vieille héritière médiévale en même temps que la fille de la révolution industrielle. Et c’est à travers le non-style total de son bâti et l’éclectisme singulier de ses milliers de cours cachées derrière les façades d’immeubles — là où bat le cœur de la ville — que se raconte une histoire impossible. Celle d’une étrange Babel deracinée, irréductible à toute définition architecturale précise.


Les cours de Budapest, Marchand et Meffre veulent en dresser une typologie, forts, toujours, d’un protocole documentaire précis : une chambre photographique et un cadre froid, propice à la réalisation d’un répertoire objectif tels que pourraient le façonner Bernd et Hilla Becher, les chantres de l’objectivité allemande. Sauf que les carcasses sidérurgiques et minières de la Ruhr qu’ils ont tant photographiées ont cette fois-ci, laissé la place à des cours serties de « gangs » ces fameuses coursives intérieures parcourant plusieurs étages. Elles ne sont pas abandonnées. Mais elles sont restées à l’abri du temps et du monde contemporain. Engloutissant les habitants, elles sont devenues à leur tour des personnages. Des témoins, des conteurs. Les guides du spectateur.


Marchand & Meffre détaillent : « Avec leurs murs ocres devenus grisâtres, leur arcades patinées et leur balcons, elles avaient un air de palazzo italien. Mais leur étroitesse et leur multiples coursives renforçaient l’effet de symétrie et leur conféraient aussi un aspect de panoptique carcéral: c’était un ensemble étrange et fascinant (...). »


A travers le caractère de ses cours et leur syncrétisme, la ville de Budapest se dévoile, ajoutent-ils, « comme une synthèse de toutes les références historicistes qui ont marqué la fin du XIXème et le début du XXème siècle : néo-renaissance, néo- roman, néo-byzantin, néo-gothique, néo-baroque, Art Nouveau influencé par le jugendstil, éléments vernaculaires, Bauhaus et tout une kyrielle d’inter-styles peu définissables dérivés des précédents. Cela nous a rappelé l’hyper- éclectisme des salles de spectacle américaines de Theaters. Un ensemble kitch et émouvant oscillant entre nostalgie, exotisme et recherche de modernité. Où l’architecture, comme le visage d’une société en voie de globalisation économique et culturelle, tente de définir une identité qu’elle sent se diluer dans la marche du monde. » Au départ conçue comme une série de quelques dizaines d’images, Budapest Courtyards évolue rapidement vers un ensemble de plus grande envergure. A mesure que les auteurs multiplient les visites et découvrent de nouvelles cours cachées (400 ont été visitées à ce jour).


La série finalisée compile près de 170 images, autour de deux formats inédits — 60x75cm et 120x150cm — un choix délibéré, éloignant les artistes du très grand format, justifié par le caractère typologique de Budapest Courtyards. L’exposition est également composée de polyptiques édités en pièces uniques réunissant 9 ou 21 images sous forme de mosaïques.


Pour les artistes, ce travail s’apprécie comme un « ensemble descriptif de ce type très particulier d’habitat collectif et un témoignage de l’histoire mouvementée de la ville, de ses batailles, des changements de régimes politiques et économiques, de ses divers aménagements et des petites stratégies d’adaptation individuelle qui en résultent. »







Exposition du 7 juin au  28 juillet 2018. Galerie Polka, Cour de Venise, 12 rue Saint-Gilles - 75003 Paris. Tél.: +33 1 76 21 41 30. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h ou sur rendez-vous.











































Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur LinkedIn Yves Marchand & Romain Meffre, Budapest Courtyards, Galerie Polka, Paris

  © ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007 - 2018. Tous droits réservés