ArtCatalyse : l'art qui dialogue avec l'environnement

Expositions en cours


  L’art qui dialogue avec l’environnement



Le Voyage à Nantes 2020

Parcours artistique dans la ville

08.08 - 27.09.2020






 







 




 

 












Précédent Suivant

Communiqué de presse


La 9ème édition du Voyage à Nantes, toujours organisée sous la direction artistique de Jean Blaise, a lieu cette année du 8 août au 27 septembre. La programmation a été revue face à la situation exceptionnelle que nous vivons actuellement. En voici quelques échos.






 






 





 



 



 


 





 









 





































































 













Récents

Résultats de la recherche    Supprimer Déplacer Spam  Plus   











































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































Recherche





























































































































































































Gilles Aillaud

Important



Marika Prévosto

À

sandie hatem

jul 1 à 2h10 PM

Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent

En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.























.



ArtCatalyse : L'art qui dialogue avec l'environnement | Contact | Actus | A venir | En cours | Prix décernés | Archives | Lieux inspirés | Bibliographie

Exposition du 10 décembre 2016 au 05 mars 2017.
Fondation Maeght, 623 chemin des Gardettes – 06570 Saint-Paul de Vence. Tél. : +33 (0)4 93 32 81 63. Ouverture tous les jours de 10h à 18h.

Exposition du 10 décembre 2016 au 30 mars 2017.

Espace de l’Art Concret, château de Mouans – 06370 Mouans-Sartoux. Tél. : +33 (0)4 93 75 71 50. Ouverture du mercredi au dimanche de 13h à 18h.

À l’Espace de l’Art Concret, mettant en jeu le concept d’art total dans C’est à vous de voir..., , Pascal Pineau investit les espaces du Château pour en retrouver la fonction originelle, interrogeant la valeur d’usage des œuvres. Expérimentant les limites du décoratif et de l’ornemental, il ouvre un dialogue entre pièces issues de l’artisanat, du design, objets de brocante et œuvres d’art ‘proprement dites’. Ainsi, les salles d’exposition se transforment en une succession d’espaces domestiques fictifs. Cuisine, bureau, salon, chambre d’enfant, suite parentale… chaque pièce peut se percevoir comme un portrait en creux de l’artiste qui pose un regard introspectif sur une trentaine d’années de pratique artistique.

Sur l’invitation de Pascal Pinaud, Alexandre Curtet, fondateur de Loft interior designers, a été sollicité pour concevoir l’aménagement intérieur de ces espaces en dialogue avec ses œuvres, mais aussi celles d’artistes avec lesquels ce dernier partage des affinités esthétiques, comme Noël Dolla, Mathieu Mercier, Natacha Lesueur, Philippe Ramette…







Vincent Olinet, La Tentation domestique : Temple du Goût, Hôtel de France, bassin Saint-Félix


Vincent Olinet propose ses sculptures, installations et vidéos dans des dispositifs immersifs avec pour thèmes centraux le passage du temps et le rapport à l’espace. Si l’ensemble de son œuvre s’inscrit dans la continuité des natures mortes des maîtres flamands du XVIIe siècle, l'artiste aime confronter ses visiteurs à des objets aux allures baroques et exubérantes, au fini toujours approximatif, qui mettent à mal les canons de beauté classiques et le goût du raffiné. L’artiste s'empare pour réaliser ses oeuvres d'objets usuels et domestiques, issus de la culture populaire qui constituent aujourd’hui l’histoire des arts décoratifs.

S’imprégnant de différents styles, du maniérisme au romantisme, l’artiste imite le résultat de savoir-faire traditionnels d’artisans d’art avec des matériaux pauvres contemporains (silicone, résine, encre…) qu’il allie à des matériaux bruts (bois, papier, tissus…). Sans volonté d’acquérir ou de copier spécialement une technique spécifique, il parodie les effets de métiers divers déoratifs et alimentaires, pour reproduire ce qui dans l’imaginaire collectif est à priori estimé bien fait, beau et noble, composé notamment d’énormes et riches gâteaux basculant sous le poids de leur nappage, de plaques de marbres en trompe-l’œil, de tapisseries trop rapidement exécutées à coups de pinceaux, de vaisselle donnant l’illusion du cristal en déliquescence, de fleurs en fanaison et de fruits gâtés. En émane une atmosphère de faux-semblant et de bon goût mis en cause, entraînant une fascination enjouée et complice chez celui qui regarde.


Au rez-de-chaussée du temple du goût, ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle de l’île Feydeau, Vincent Olinet poursuit ses recherches sculpturales en transformant l’espace en un décor d'appartement aux apparences tant gourmandes que décaties. Lustre allumé aux moulures maladroites et grossières, micro-étagères en tartines de pain alignées aux couleurs acidulées, cheptel de balais parés de chevelures aux dégradés fluo s’assemblent en un mélange sophistiqué et fantasmagorique mettant à mal ce qui fut appelé le «  baroque nantais  », variante du style rocaille.


À proximité de la gare et du lieu unique, dans le petit port de plaisance du canal Saint-Félix créé lors des comblements de la Loire, Vincent Olinet installe Pas encore mon histoire. Avec ses colonnes aux tons rose poudré, ses dorures, ses coussins, drapés, satins, dentelles et autres perles brodées, le lit à baldaquin flottant de Vincent Olinet imite le confort traditionnel  et le luxe d’une époque révolue. Bien qu’il semble tout droit sorti d’un conte de fées, ce mirage inaccessible, fantasmé, vogue indolent, sans histoire savoureuse à raconter, sur les eaux de l’Erdre.

À l’Hôtel de France, somptueux établissement à l’ambiance lynchienne situé près de la place Graslin, Vincent Olinet s’infiltre dans le hall et le bar pour en révéler les charmes et semer le trouble entre réel et illusion.



Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur LinkedIn Le Voyage à Nantes 2020 - Parcours artistique dans la ville

  © ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007 - 2020. Tous droits réservés

Stéphane Thidet, Rideau. Théâtre Graslin 


Stéphane Thidet crée des installations oniriques à partir de gestes souvent simples et d’éléments prélevés dans le monde qui l’entoure, notamment des éléments naturels  : l’eau, le feu, la pluie, la glace, les animaux. Par la force de l’image qu’elles dégagent, ses installations embarquent le visiteur dans un univers fictionnel poétique qui fait basculer le lieu investi dans une narration rêvée. L’œuvre de Stéphane Thidet est empreinte de la force sauvage de la nature, mais aussi de ses fragilités et fêlures.

En 2009, dans le cadre de l’événement estuaire Nantes <> Saint-Nazaire, Stéphane Thidet a convié au château des ducs de Bretagne à Nantes une meute de loups à occuper les douves pendant trois mois, restituant une part de l’imaginaire du moyen Âge et de ses mythes au cœur de la ville. Il présentait également à l’hôtel de région Sans titre (Le Refuge), une cabane de bois traversée d’une pluie diluvienne au lieu de constituer un abri.

L’eau, élément aux multiples potentiels tant plastiques que narratifs, est omniprésente dans le travail de l’artiste. En 2016, au collège des Bernardins à Paris, il réalise l’installation Solitaire. Dans l’obscurité, deux souches d’arbres centenaires minéralisées par leur long séjour aquatique tournent lentement en se reflétant au-dessus d’une mare. En 2018, toujours à Paris à la Conciergerie, Stéphane Thidet invite la Seine à réinvestir les lieux pour sa magistrale installation Détournement, se référant à une crue du fleuve qui avait envahi le lieu en 1910. L’artiste a détourné l'eau de son lit en la guidant cette fois consciemment entre les colonnes de cette immense salle, pour revenir se déverser en une cascade puis s’échapper de ce haut lieu de détention Durant la révolution française. en 2019, à Chaumont-sur-Loire, il fait pleurer de lourdes pierres suspendues au plafond de la grange aux abeilles.


En 2020, pour le Théâtre Graslin à Nantes, Stéphane Thidet imagine Rideau, une immense chute d’eau masquant la façade du monument. Se déversant d’une corniche au-dessus de la colonnade, la cascade, dans un déluge incessant et bruyant, vient frapper dans sa chute les marches du théâtre. Ce gigantesque rideau d’eau, métaphore de l’accessoire théâtral qui masque la scène avant le spectacle, renvoie autant à l’activité créatrice à l’intérieur du théâtre qu’au plan d’ensemble de la place, dessiné par l’architecte Mathurin Crucy. Celui-ci révélait une volonté de mise en scène  : le théâtre domine une place en hémicycle dont les façades identiques forment les premières loges d’une agora urbaine. En utilisant la force physique de l’eau à l’échelle de la ville, Stéphane Thidet fait vrombir le monument et plonge le visiteur dans un état de contemplation ambivalente entre le rêve et l’inquiétude d’une force sauvage dont la domestication est impossible.

«  Il se dit, dans de bien nombreuses légendes, que derrière les cascades se trouvent une grotte, ou un trésor. Pouvoir se glisser derrière et la contempler à l’abri reste fantasme pour nombre d’entre nous. il ne s’agit pas seulement dans ce projet de la question de l’envers du décor, mais de proposer un flux, une énergie, du vivant au cœur de la ville. Réveiller un bâtiment. le masquer autant que le révéler.  » — Stéphane Thidet, octobre 2019.


Elsa Sahal, Fontaine, 2012. Place Royale 


Formée à l’école des beaux-arts de Paris, Elsa Sahal pratique la sculpture depuis le début des années 2000 en utilisant le plus souvent la céramique. Ses volumes empruntent fréquemment  des parties du corps humain, intégrées dans des sculptures hybrides empreintes de sensualité, d’humour et de générosité. Le corps est souvent projeté dans des dimensions fantasmagoriques, au sein d'un paysage sculptural intime et relié au monde : l’analogie entre la terre, le matériau, la nature et le corps est au cœur de la pratique de l’artiste.

Fontaine est un « monument jardinier » en grès rose émaillé. Érigée sur trois mètres, elle est installée dans les bassins de la fontaine Place royale comme un hommage aux figures de la féminité triomphante qui ornent cet ensemble sculptural du 19e siècle. Constellées d’éponges, de coraux, d’oursins et de coquillages – dans la droite ligne de l’œuvre du céramiste du 16e siècle Bernard Palissy — deux jambes féminines surgissent comme sorties des eaux. « C’est une figure pissante, dont le titre est un pied de nez à l’urinoir de Marcel Duchamp. (….) dans le flux continu du jet d’urine, il y avait l’idée que les petites filles aussi peuvent pisser dru, loin, et continûment. et que cela, de façon ironique, peut se produire dans l’espace public où seules les urines masculines sont admises ! Il y avait un caractère manifeste dans cette sculpture, qui est peut-être la plus narrative, la plus bavarde et la plus féministe que j’ai pu faire. La figure pissante est un motif résolument masculin dans l’histoire de l’art, que beaucoup d’artistes femmes ont détourné depuis les années 1970. » - Elsa Sahal


On a revu avec plaisir cette année les deux sculptures malicieuses de Philippe Ramette, Eloge de la transgression à proximité du Théâtre Graslin et Un pas de côté, place du Bouffay, avec à proximité la très belle œuvre de Flora Moscovici,  Le temps entre les pierres.  Nous avons constaté avec plaisir que la Jungle intérieure d'Evor, encastrée dans les immeubles urbains nantais poursuit son développement sans contrainte apparente  !


Préparez votre parcours sur le site du Voyage à Nantes