ArtCatalyse : l'art qui dialogue avec l'environnement

Appels à projets


  L’art qui dialogue avec l’environnement



Appel à projets « Composer  les savoirs pour imaginer un avenir durable »
Fondation Daniel et Nina Carasso

Précédent Suivant
Appel à projets Composer  les savoirs pour imaginer un avenir durable, Fondation Daniel et Nina Carasso Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par e-mail Imprimer Partager sur LinkedIn

  © ArtCatalyse / Marika Prévosto 2007 - 2021. Tous droits réservés

Cet appel vise à soutenir des projets artistiques qui impliquent plusieurs domaines de recherche et de pratiques (scientifiques, empiriques, culturelles…) afin de construire de nouveaux imaginaires permettant à nos sociétés de s’engager dans la transition écologique que nous impose le nouveau régime climatique. Date limite de candidature : 25 juin 2021.

ENJEUX

Nous vivons dans une époque de mutations sans précédent, marquée par l’apparition de crises successives à l’échelle mondiale - crises sanitaires, économiques, sociales, politiques – dont la plus grave, la plus systémique est la crise écologique avec notamment le dérèglement climatique. La complexité de ces défis qu’affrontent les sociétés contemporaines requiert non seulement une production transdisciplinaire et massive de connaissances et d’innovations, mais aussi une mobilisation citoyenne pour l’orienter et lui donner sens. Seulement nous nous interrogeons ; comment se mobiliser, s’investir, se projeter ? Car la crise écologique est aussi une crise de la sensibilité, de la représentation et de l’imagination. Malgré le flux d’informations et données que nous recevons, il devient de plus en plus difficile de comprendre leurs interconnexions. Des vagues d’images de catastrophes naturelles, de mouvements de populations, des statistiques alarmantes…, nous inondent sans pour autant pouvoir nous offrir un horizon au-delà du spectacle et de l’expérience d’un désastre généralisé. Mais que pouvons-nous proposer à la place de la vision mécaniste d’une nature immuable, prête à fournir à l’homme des ressources illimitées provoquant ainsi l’entropie de nos écosystèmes ?

Face à la fiction moderne d’une vie individuelle, autonome, émancipée de la communauté, du corps, des innombrables êtres vivants auxquels nous devons notre existence, quel autre modèle pouvons-nous construire ? Face à la normalisation de l’insoutenable, comment retisser nos relations avec le vivant ? Pour la Fondation Daniel et Nina Carasso, dans le contexte actuel, l’art en tant que langage constitutif de l’humanité doit jouer pleinement son rôle de catalyseur citoyen pour nous accompagner à imaginer un avenir durable et déclencher des affects positifs nous permettant de nous situer dans la réalité de l’interdépendance et de désirer d’autres modes d’habiter notre commune et unique maison, la Terre. Depuis toujours, le propre de l’art est de métaboliser ce qui nous entoure, ce qui nous anime et nous affecte dans d’innombrables manifestations. Il les déplie, les remodèle, les recompose, les représente à travers des formes nous ouvrant d’autres voies pour voir, entendre, sentir et penser le monde. Les premières décennies du 21e siècle connaissent une globalisation de l’information sans précédent tout comme une accélération inouïe des découvertes scientifiques et des innovations technologiques. La notion du réel est ainsi constamment amplifiée, revue et corrigée faisant simultanément l’objet d’une communication planétaire.

Le travail des artistes est immense pour appréhender et représenter ce nouveau réel en constante mutation, tout comme celui des scientifiques, des philosophes et finalement de tous les citoyens qui doivent s’orienter et orienter nos choix collectifs. Face à la crise écologique, nous constatons ainsi l’émergence de projets artistiques portés de plus en plus dans un cadre de coopération. Pour s’émanciper du sentiment d’impuissance que génère la répétition des diagnostics sans espoir, pour esquisser des futurs désirables et durables, les artistes initient de nouvelles méthodes de travail et s’engagent davantage dans la synergie avec des chercheurs, des habitants d’un territoire, des intellectuels, des acteurs associatifs, des professionnels du soin, du social, de l’environnement… Car en suscitant des émotions, les œuvres d’art activent notre capacité de réflexion tout comme notre capacité d’empathie au lieu de la peur et du ressentiment qui naissent inévitablement de la vulnérabilité. Grâce à ce pouvoir de l’imagination narrative de l’art, remarquablement défendu par la philosophe Martha Nussbaum, naissent les « émotions démocratiques », seules capables de nous aider à trouver de nouvelles perspectives et d’inaugurer des rapports respectueux avec le vivant dont nous faisons partie.

Présentation de l’annonceur

Créée en 2010, la Fondation Daniel et Nina Carasso est une fondation familiale, sous l’égide de la Fondation de France. Elle s’engage dans deux grands domaines que sont l’Alimentation Durable, pour un accès universel à une alimentation saine, respectueuse des personnes et des écosystèmes ; et l’Art Citoyen, pour le développement de l’esprit critique et le renforcement du lien social. Pour cela, elle œuvre au service de projets en France et en Espagne :

En apportant des moyens financiers : subventions, investissements à impact
En mobilisant des ressources humaines : expertise, accompagnement, formation, mise en réseaux
En concevant et développant des actions : programmes, événements, publications

Informations de contact : Contact_programmes@fondationcarasso.org

Modalités de candidature

A QUI S’ADRESSE L’APPEL A PROJETS ?

Artistes, chercheurs, collectifs citoyens
Institutions culturelles
Établissements d’enseignement artistique
Institutions de l’enseignement supérieur et de la recherche
Associations, fondations
Collectivités territoriales

Domaines concernés :

Arts visuels, musique, architecture, design, spectacle vivant…,
Autres savoirs, empiriques, séculaires, artisanaux, culinaires, agricoles…,
Sciences fondamentales et expérimentales, sciences humaines et sociales.

Dans tous les cas, les projets doivent être adossés à une structure à but non lucratif relevant des articles 200 et 238bis du Code Général des Impôts.

Le lien de dépôt de projet : https://projets.fondationcarasso.org/fr/